Le Siège de Paris et la Commune de Paris - 1870

Siege of Paris - 1870

L'histoire du siège de Paris débute pendant la guerre franco-prussienne qui éclata en juillet 1870. Le chancelier prussien Otto Von Bismarck chercha à unir tous les royaumes allemands sous un seul État-nation. Il a provoqué la France à déclarer la guerre à la Prusse, ce qui a amené quatre États allemands indépendants à rejoindre une alliance avec la Confédération de l'Allemagne du Nord.

Le 16 juillet 1870, le Parlement français vota la déclaration de guerre à la Prusse. Les forces françaises ont envahi le territoire allemand le 2 août. La coalition allemande avait un nombre supérieur et faisait un meilleur usage des dernières technologies telles que les chemins de fer et l'artillerie. Les Prussiens envahissent le nord de la France le 4 août et remportent une série de victoires rapides. L'empereur français Napoléon III a été capturé et le Second Empire français a été vaincu de manière décisive.

L'armée prussienne marchait alors sans opposition vers Paris. Le château de Versailles a été capturé et a servi de quartier général de l'armée. Le 19 septembre, toute la ville de Paris était encerclée par 240 000 soldats et coupée du monde extérieur. Sous le commandement du général Leonhard von Blumenthal, le siège de Paris avait officiellement commencé.

German Empire 1871

The Siege

L'artillerie Prussienne entourant Paris en 1870 Artillerie Prussienne
crédit photo: francoprussianwar.com

Bismarck a suggéré le bombardement de Paris pour assurer la reddition rapide de la ville. Mais le haut commandement allemand a rejeté cette proposition sur l'insistance du général Blumenthal. Il a fait valoir que cela aurait un effet horrible sur les civils français, violerait les règles d'engagement et porterait gravement atteinte à la réputation de la Confédération allemande, sans accélérer aucune victoire.

Paris était à cette époque l'une des villes les plus fortifiées du monde. Avec 21 miles (33 km) de remparts de plus de 10 mètres de haut et une série de seize forts détachés dans toute la ville, qui avaient tous été construits dans les années 1840 à des frais énormes. La ville était défendue par 400 000 miliciens et gardes nationaux.

Armée Prussienne Entourant Paris en 1870 Armée Prussienne Entourant Paris en 1870
crédit photo: francoprussianwar.com

Les responsables du gouvernement national avaient cependant abandonné la ville avant l'arrivée de l'armée prussienne, fuyant vers Tours. Et de nombreux habitants de la classe moyenne et supérieure étaient partis avant l'arrivée de l'armée prussienne. Le seul diplomate qui a choisi de rester était le ministre des États-Unis. Un chef militaire nommé Louis-Jules Trochu a agi en tant que chef de l'État de Paris, commandant des unités de la Garde nationale dans la ville. La prise de conscience que le gouvernement avait quitté Paris pour se débrouiller seul a créé un ressentiment substantiel parmi la population de la ville. La nourriture a commencé à devenir dangereusement basse, la population ayant recours à l'abattage de chevaux pour subvenir à ses besoins.

La Commune de Paris

Alors que les Prussiens encerclaient la ville, des groupes radicaux à Paris ont vu que le gouvernement de la Défense nationale avait très peu de soldats pour la défendre. En octobre 1870, les unités de la Garde nationale des quartiers populaires ont commencé des manifestations réclamant une nouvelle forme de gouvernement, une commune. Des unités de l'armée régulière fidèles au gouvernement ont dispersé les foules sans incident.

Des milliers de manifestants ont inondé les steets quotidiennement, exigeant la démission de Trochu et la formation d'une commune gouvernante. Louis Auguste Blanqui, le chef de la faction la plus radicale, installe un bureau dans la préfecture de la Seine et commence à donner des ordres à ses partisans.

Défilé militaire allemand à Paris Défilé militaire allemand à Paris
crédit photo: Library of Congress

Cherchant à mettre fin à l'occupation prussienne de la France, un traité de paix préliminaire est signé entre la France et l'Allemagne le 18 janvier 1871. Les territoires d'Alsace et de Lorraine sont anexés à l'Allemagne, et 5 milliards de francs sont payés par la France. Cela unit l'Allemagne en un seul pays. Un défilé de la victoire allemande défile à Paris en février pour célébrer.

Un Nouveau Gouvernement Français

Des élections nationales ont lieu en février 1871 pour conclure un traité de paix avec l'Allemagne. Il a renvoyé une majorité royaliste, reflétant le caractère conservateur de la France dans son ensemble. Les groupes extrêmes luttant pour le contrôle à Paris craignaient que la nouvelle réunion de l'Assemblée nationale à Versailles ne rétablisse la monarchie française.

Pour assurer l'ordre à Paris, Adolphe Thiers, chef exécutif du gouvernement national provisoire, élabore un plan de désarmement du peuple parisien. Leur premier acte est de retirer les canons de la ville. Leur objectif est d'entrer à Paris et d'écraser l'insurrection, de rétablir l'ordre et l'unité nationale. La résistance des révolutionnaires a de nouveau éclaté le 18 mars.

Le 26 mars, les élections municipales ont abouti à une victoire pour les révolutionnaires qui formaient alors le gouvernement communal de Paris. Le nouveau gouvernement était principalement composé de socialistes, dont certains suivaient la tradition révolutionnaire française de 1793. Carl Marx décrit la Commune de Paris comme le premier véritable gouvernement ouvrier. Un tiers de sa direction était d'origine ouvrière, tandis que le reste était composé d'avocats, de médecins et de journalistes.

Rues barricadées par la Commune de Paris de 1871 Rues barricadées par la Commune de Paris de 1871
crédit photo: Bibliothèque Nationale de France

Paris est redevenue une ville révolutionnaire. La première Révolution française a duré tout au long des années 1790 et a été terminée par le 1er Empire français. La Révolution est de retour en 1848 et se termine par le 2e Empire français. La direction de la commune a cherché à rendre la Révolution française permanente. Il y en a qui veulent que Paris se gouverne. D'autres pensent que Paris est le centre du pays et a le droit de gouverner le reste de la France.

La Commune entretenait des relations hostiles avec l'Église catholique depuis sa création. Le 2 avril, un vote a eu lieu déclarant l'Église de «complicité dans les crimes de la monarchie». La Commune saisit les biens des congrégations religieuses et ordonna aux écoles catholiques de cesser l'enseignement religieux et de devenir laïques. Plus de 200 prêtres, nonnes et moines ont été arrêtés et 26 églises ont été fermées au public. Finalement, l'archevêque de Paris est exécuté par les communards avec 23 prêtres.

Le Deuxième Siège de Paris Commence

Invasion de Paris Invasion de Paris
photo credit: World Statesmen

Les communes se formèrent brièvement dans d'autres villes françaises, mais furent rapidement supprimées, laissant la Commune de Paris seule pour s'opposer au gouvernement de Versailles. Les insurgés n'ont pas pu s'organiser militairement. Le gouvernement français basé à Versailles a négocié avec l'armée prussienne la libération d'environ 60 000 prisonniers militaires, les a armés et a commencé à attaquer Paris.

Les soldats nationaux français considéraient les communards comme des criminels qu'il fallait écraser. Ils voulaient faire face à la révolution une fois pour toutes. En tuant ces éléments révolutionnaires, ils ont estimé que cela pourrait mettre fin au cycle de révolution qui se déroulait depuis 1789.

Le 10 mai, un assaut massif est lancé sur Paris depuis l'ouest. Après une semaine de combats, les murs de Paris sont brisés. Le 21 mai, les troupes gouvernementales sont entrées dans une section non défendue de Paris.

Rues Barricadées à Paris Rues Barricadées à Paris
crédit photo: Bibliothèque nationale de France

Des barricades sont érigées dans les rues de la ville pour arrêter l'avancée de l'armée française. La commune était très populaire dans les quartiers populaires de la partie nord-est de la ville. Des combats de rue par rue ont eu lieu alors que l'armée française se déplaçait dans la ville, avec des prisonniers exécutés des deux côtés.

La semaine prochaine, des milliers de Parisiens sont tués. Les révolutionnaires font leur dernier combat au cimetière du Père Lachaise. Dans la partie est du cimetière, les combattants survivants de la commune sont alignés et fusillés sur le mur des Fédérés.

Héritage

Renversement de la colonne Vendôme Renversement de la Colonne Vendôme
crédit photo: Bibliothèque nationale de France

40.000 Français sont arrêtés et jugés par des conseils de guerre. 4500 sont déportés vers le territoire français de Nouvelle-Calédonie. Ceux qui évitent d'être arrêtés fuient vers Genève, Londres et les États-Unis. Beaucoup reviennent lorsqu'une amnistie générale leur est déclarée au début des années 1880.

De retour à Paris, beaucoup ont été choqués par l'état de la ville. Non seulement les bombardements sporadiques des armées prussienne et française ont-ils causé des dommages, mais les révolutionnaires ont également dégradé des monuments et d'autres symboles de l'histoire française. Beaucoup ont décrit Paris comme une ville généralement souillée. Des dizaines de bâtiments ont été incendiés par les révolutionnaires, dont le ministère des Finances et l'Hôtel de Ville, vieux de 339 ans. Notre-Dame était également presque incendiée. Paris était considérée comme un symbole de civilisation dégradée.

Sites historiques détruits pendant la Commune de Paris de 1871 Sites Historiques Détruits Pendant la Commune de Paris de 1871
crédit photo: Bibliothèque nationale de France

La France perd un peu de grandeur nationale de toute l'expérience. La commune de Paris devient un symbole international du socialisme, du marxisme et du communisme. Carl Marx le décrit comme un symbole de ce que devraient être les sociétés futures. D'autres le décrivent comme ce qui ne doit jamais être.

La basilique du Sacré-Cœur de Jésus (Basilique du Sacré-Cœur) a ensuite été érigée au sommet de la butte Montmartre, le point culminant de Paris. Il a été érigé pour servir de repentir à Dieu pour la défaite dans la guerre franco-prussienne ainsi que dans la Commune de Paris. Il est érigé dans l'un des quartiers les plus rebelles et se veut une incarnation de l'ordre moral conservateur. La construction a commencé en 1875 et s'est terminée en 1914.

Plus tard, en 1940, alors que les Allemands approchent de nouveau de Paris, une décision est prise par les Français de ne pas défendre la ville. La commune parisienne de 1871 est spécifiquement mentionnée comme une raison pour ne laisser se former aucun vide de pouvoir.

et les réconcilier tous les deux avec Dieu dans un seul corps par la croix, par laquelle il a éteint leur hostilité.
Éphésiens 2:16


Publié à l'origine

Sources:
  Les convulsions de Paris by
  The Siege of Paris by
  
  
  


connect Follow Classic History on Pinterest Follow Classic History on Facebook Instagram youtube

Sign up for email updates.

Welcome new readers!

In a hope to share any interesting historical stories I come across in the future I will be writing and posting articles whenever I can. Hopefully quite often.

I'll also be keeping you up to date on any good reads I come across in the Recommended section.

Looking for something in particular? Find it more quickly on the Search page.

And here is a complete list of all articles since the beginning.

H. G. Wells Portrate

"It is possible to believe that all the past is but the beginning of a beginning, and that all that is and has been is but the twilight of the dawn."

~

The Discovery of the Future


Share



Le Siège de Paris et la Commune de Paris - 1870
Comments:

If you would like to leave a comment or a reply, please prove that you are not a robot: